Les coups de coeur des bibliothécaires

  • La vie mensongère des adultes / Elena Ferrante |

    La vie mensongère des adultes / Elena Ferrante Ferrante, Elena. Auteur

    La peinture fascinante d'une adolescence napolitaine 5/5 J'ai été saisie par l'histoire de Giovanna, adolescente napolitaine qui découvre par mégarde que son père la trouve laide, comme sa tante... une tante... Voir plus J'ai été saisie par l'histoire de Giovanna, adolescente napolitaine qui découvre par mégarde que son père la trouve laide, comme sa tante... une tante qu'elle n'a jamais connue, mais qui habite la même ville ! Dès lors, Giovanna fera tout pour la retrouver. Un magnifique roman d'apprentissage, où la sensualité et la violence du monde adulte emportent ses personnages tout comme ses lecteurs. Ironique, parfois cruel, toujours passionné, le style d'Elena Ferrante me transporte. Voir moins Justine, bibliothécaire de Saint-Martin-d'Hères - Le 03 décembre 2020 à 12:08
  • Découvre les instruments du monde : Afrique, Maghreb et Brésil / Jean-Christophe Hoarau, réal. |

    Découvre les instruments du monde : Afrique, Maghreb et Brésil / Jean-Christophe Hoarau, réal. Hoarau, Jean-Christophe. Metteur en scène ou réalisateur. Réal.

    Découvrir les instruments d’Afrique et du Brésil 5/5 Un beau disque bien fait, pour découvrir simplement et tout en douceur la grande variété des instruments d’Afrique et du Brésil. Aude - Bibliothécaire multimedia - Le 02 décembre 2020 à 14:37
  • Rosalie Blum : version intégrale / Camille Jourdy |

    Rosalie Blum : version intégrale / Camille Jourdy Jourdy, Camille. Auteur

    Nostalgique 5/5 Intégrale de ce roman graphique en 3 parties qui nous permet de faire la connaissance de trois solitaires un peu dépressifs dans une petite ville de p... Voir plus Intégrale de ce roman graphique en 3 parties qui nous permet de faire la connaissance de trois solitaires un peu dépressifs dans une petite ville de province : Vincent, trentenaire, qui envisage de couper le cordon ombilical, Rosalie Blum qui noie son passé douloureux dans l'alcool et Aude qui se laisse aller aux hasards de la vie... Même si une ambiance un peu triste se dégage de ce récit, c’est une histoire touchante, qui au final nous parle de personnages de la vraie vie. Ils ne sont pas parfaits, ils ont leurs problèmes et pourtant ils cherchent des solutions ! Histoire de solitudes, d’amitiés avec des dessins magnifiques, très colorés, bourrés de détails réalistes, où tous les personnages sont un peu paumés, attachants, mystérieux et certains très loufoques... A noter que l’adaptation cinématographique du même nom, disponible en DVD est très réussie à mon sens. Voir moins Françoise - Le 01 décembre 2020 à 11:18
  • La seconde vie de Rachel Baker |

    La seconde vie de Rachel Baker Brémeault, Lucie. Auteur

    Quand la vie bascule… 5/5 Extrait «Il lui arrivait de se demander si elle avait un quelconque pouvoir sur sa vie. Sur la vie en général. Pouvons-nous réellement changer le cour... Voir plus Extrait «Il lui arrivait de se demander si elle avait un quelconque pouvoir sur sa vie. Sur la vie en général. Pouvons-nous réellement changer le cours des choses si celui-ci finit toujours par arriver? Est-ce qu’en prenant une décision différente nous pouvons créer une autre réalité ou sommes-nous tout simplement condamnés? Et si elle avait trouvé une place dans un autre restaurant, six mois auparavant, est-ce que tout ça aurait pu être évité?» Rachel Baker, serveuse dans un restaurant au fin fond de l’Alabama réchappe par miracle d’une fusillade perpétrée gratuitement par trois inconnus. Traumatisée, ayant perdu son petit ami dans la fusillade, assoiffée de justice, Rachel décide de se venger en tuant un des meurtriers. Pour cet acte de vengeance personnelle, elle est arrêtée par l’inspecteur de police Nick Follers et se retrouve en prison pour six ans. Le lecteur va alors suivre le parcours de cette femme en colère et résignée dont la reconstruction personnelle oscillera entre rage et déni de justice, entre solitude désespérée et ses relations fortes et difficiles avec les autres détenues. Sa bulle d’oxygène sera apportée par Nick Follers, l’inspecteur de police en charge de l’enquête, avec lequel elle nouera une relation amoureuse et qui sera un soutien déterminant pendant son incarcération. Ecrit dans un style cinématographique et percutant, ce roman noir est le premier livre écrit par Lucie Brémeault, bretonne d’origine, auteure et photographe dont le regard aiguisé a su capturer les poses à la fois dramatiques et parfois «heureuses» que l’on pourrait imaginer en noir et blanc. Véritable coup de coeur pour ce roman d’une grande noirceur que j’ai eu du mal à poser une fois la lecture commencée. Lucie Brémeault a une écriture fluide, facile et agréable à lire. Elle propose un kaléidoscope de genres comme le polar, le thriller mais aussi le roman noir, le roman psychologique sans oublier une touche de romantisme. Le personnage de Rachel est complexe et très romanesque. Une playlist Spotify est proposée en accompagnement du roman avec de jolis morceaux musicaux à découvrir. Un premier roman noir subtil emmené par une femme singulière, superbe, qui se termine par une fin ouverte non dépourvue de résilience et d’espoir : la seconde vie de Rachel Baker... Voir moins ANNE G BIBLIOTHECAIRE - Le 27 novembre 2020 à 16:36
  • La grande fabrique de mots : Edition anniversaire 10 ans |

    La grande fabrique de mots : Edition anniversaire 10 ans Lestrade, Agnès de (1964-....). Auteur

    Prendre conscience de la valeur des mots 5/5 La grande fabrique de mots prend place dans un univers quasi silencieux où les mots ne sont pas gratuits, où il faut payer pour obtenir de nouveaux mo... Voir plus La grande fabrique de mots prend place dans un univers quasi silencieux où les mots ne sont pas gratuits, où il faut payer pour obtenir de nouveaux mots qu'on ne peut utiliser qu'une seule fois. Les bourses les plus aisées peuvent profiter d'un vocabulaire riche tandis que les plus pauvres comptent leur mots, fouillent les poubelles pour en trouver, par chance, un ou deux abandonnés par ci par là... Le jeune Philéas grandit dans ce monde où les mots sont rares et il est amoureux de la jolie Cybelle. Il souhaite lui offrir les plus beaux mots mais n'a pas un sou en poche... Comment faire pour lui avouer sa flamme ? Cet album nous fait réfléchir quant à l'utilisation des mots, ceux qu'on utilise bêtement sans prendre conscience de leur importance, ceux qu'on ne dit pas alors qu'il nous est si facile de les prononcer... Du côté des illustrations, c'est une pépite visuelle que nous propose ici la talentueuse Valeria Docampo. Ses dessins sont d'une simplicité aussi magnifique qu'efficace et d'une poésie presque onirique. Cet album est un véritable régal pour les yeux et une vraie matière pour réfléchir à l'importance du pouvoir des mots. Voir moins Chloé Bibliothécaire - Le 27 novembre 2020 à 10:06

Nouveautés romans